Chauffe eau solaire pour réseau ECS en Corse

Il existe principalement deux familles de chauffe-eau solaire :
  • Les chauffe-eau solaires thermosiphon, les plus simples mais les plus contraignants à l'installation, où le fluide caloporteur circule des panneaux au ballon par simple différence de densité lorsqu'il est chauffé par le soleil, le ballon doit être plus haut que les panneaux solaires.
  • Les chauffe-eau solaires à circulation forcée, ou la position relative des panneaux et du ballon peut être choisie sans contrainte d''altitude'. A l'intérieur de cette famille, il y a deux options :
    • Les chauffe-eau auto-vidangeables, appelés aussi 'drain-back', où le fluide caloporteur est généralement de l'eau. Dans ce système, lorsque le fluide caloporteur ne circule plus, il doit redescendre dans une zone hors gel pour ne pas endommager panneaux et circuit. Cela veut dire que le circuit primaire n'est totalement rempli d'eau, il y a aussi du gaz dans le circuit, généralement de l'air. Il présente donc quelques contraintes d'installation puisque la partie externe du réseau doit pouvoir se vidanger quotidiennement par gravité : comme dans le thermosiphon, la configuration du circuit est importante.
    • les chauffe-eau solaires que j'appellerais 'classiques', et qui on un circuit totalement rempli de fluide caloporteur. Dans ce cas, on ne peut pas utiliser de l'eau comme fluide caloporteur sous les latitudes métropolitaines : le fluide caloporteur doit être 'antigel'. On utilise alors du glycol compatible alimentaire : le glycol MPG (mono-propylène glycol).
Il reste encore, dans les mémoires de quelques clients corses, le souvenir de simples cuves de tôle peintes en noir et placées au soleil.

Un chauffe-eau solaire est composé des éléments principaux suivants :
  • Un ou des panneaux solaires thermiques, au travers duquel passe un fluide qui se réchauffe au soleil,
  • Un réseau primaire, qui permet d'acheminer le fluide (souvent appelé caloporteur et qui a aussi des propriétés antigel la plupart du temps),
  • Dans les systèmes à circulation forcée :
    • Une station solaire ou groupe de transfert , qui regroupe la majorité des éléments techniques et de contrôle du circuit : circulateur, soupape, vannes de remplissage du circuit, débitmètre, thermomètres, manomètre, piquage pour vase d'expansion, le vase donc, sont les principaux éléments,
    • Une régulation solaire dont les sondes mesurent les températures du capteur et du ballon et qui alimente la pompe de la station solaire pour faire circuler le fluide caloporteur entre ballon et panneaux lorsque c'est utile,